Avec un prêt hypothécaire, vous pouvez financer l’acquisition d’une propriété immobilière ou la construction d’une nouvelle maison. Si vous avez des difficultés financières vous empêchant de contracter un prêt chez une institution financière, alors vous pouvez obtenir un prêt auprès d’un prêteur hypothécaire privé. Dans les deux cas, le contrat de prêt vous oblige à verser périodiquement des mensualités de remboursement selon le calendrier convenu avec la banque ou le prêteur privé. Voici quelques conseils pour vous aider à vous libérer rapidement de votre prêt hypothécaire.

 

 

Pensez à faire des versements forfaitaires

Selon les clauses du contrat de prêt qui vous lie au prêteur, vous avez la possibilité d’effectuer des versements forfaitaires pour accélérer le remboursement de votre prêt hypothécaire. Généralement, les banques autorisent les prêteurs à effectuer un ou plusieurs versements supplémentaires à condition que le montant du versement supplémentaire ne dépasse pas le montant de la mensualité de remboursement initialement convenue dans le contrat de prêt. Contrairement au remboursement anticipé, cette option ne comporte aucune pénalité et vous permet de rembourser plus rapidement votre prêt.

Effectuez des paiements accélérés

Outre les versements forfaitaires, vous pouvez effectuer des versements accélérés. En effet, cela consiste à augmenter la fréquence des versements de manière à accélérer la cadence de remboursement. Par exemple, au lieu de choisir une périodicité de remboursement mensuelle, optez pour des versements hebdomadaires ou des versements bimensuels accélérés. Bien entendu, cette solution ne doit pas impacter votre équilibre financier. Veillez donc à vous assurer de votre capacité à effectuer des paiements accélérés avant de signer le contrat de prêt.

Pensez à une renégociation de prêt

Cette solution convient plus particulièrement lorsque la situation d’un emprunteur s’améliore et lui permet de payer des mensualités dont le montant est supérieur par celui des mensualités convenues avec le prêteur. Si c’est le cas pour vous, alors vous pouvez tenter de renégocier avec le prêteur les conditions et les modalités de remboursement de votre prêt. Si les banques refusent généralement une telle démarche, car elles jugent que cela peut conduire à un manque à gagner, les prêteurs privés sont plus ou moins ouverts et peuvent accepter de négocier de nouvelles conditions de prêt.

Faites affaire avec un courtier !

Quel que soit le type de votre prêt hypothécaire, pensez à demander conseil auprès d’un courtier hypothécaire. Ce dernier analysera votre situation financière ainsi que les conditions de prêt et vous aidera à choisir l’option la mieux adaptée pour vous aider à rembourser rapidement votre prêt hypothécaire.